Être présent sur les réseaux sociaux, une quasi obligation.

Il ne vous aura pas échappé que presque toutes les entreprises, de celle du CAC 40 à la TPE en passant par l’artisan sont présents sur les réseaux sociaux, le plus souvent sur Facebook. Ils créent une page afin de communiquer directement avec leurs prospects et clients, parler de leur activité, présenter de nouveaux produits et services, se rendre plus proche, etc…

Si le lancement de la page Facebook n’est pas pensé en amont et si vous n’avez que très peu de notoriété, il y a de fortes chances que votre compteur de likes / abonnés peine à décoller au cours des prochaines semaines, voire mois.

Avant de passer à l’achat, les internautes recherchent de l’information sur les réseaux sociaux au sujet du produit ou du service qu’ils souhaitent, et ils vont sûrement visiter votre page Facebook. Je ne sais pas vous mais je me rends systématiquement sur les comptes des réseaux sociaux des sites e-commerce sur lesquels je m’apprête à acheter (excepté les marketplaces style Amazon, Fnac.com, là je ne me pose pas trop de questions).

 

Quel serait votre ressenti si vous arriviez sur une page Facebook avec 28 likes par exemple ?

En ce qui me concerne, je serai un peu plus méfiant, d’autant plus si le contenu n’a pas été mis à jour depuis plusieurs mois. Souvent, cela ne veut rien dire et le site est tout à fait sérieux mais ce constat rapide peut refroidir quelques clients potentiels, et votre objectif, si vous gérez un site e-commerce est que le prospect reste « chaud » et ne doute en aucun instant du sérieux de votre site, votre marque.

Donner plus de crédibilité à ses comptes de réseaux sociaux

Pour acquérir cette crédibilité, il va vous falloir augmenter votre nombre d’abonnés et même si vous avez du contenu intéressant à leur proposer, vous ne serez qu’un compte avec 28 likes. Donc ceux qui verront vos publications par le biais d’un ami qui a liké ou en faisant une recherche via le moteur Facebook ne seront pas incités à liker, vu qu’avec 28 abonnés, vous ne proposez sûrement pas (à tort peut-être) du contenu intéressant, donc pas la peine de polluer son fil d’actualité avec votre page.

 

Une solution qui se présente alors est de gonfler « artificiellement » son nombre de fans. 

 

Pour cela, deux moyens que j’ai expérimenté :

  • l’achat de fans
  • L’échange de likes

 

1) L’achat de fans sur les réseaux sociaux

 

Une simple recherche sur Google et vous trouvez de nombreux sites internet plutôt explicites.

 

achat-fans-3

 

On en sélectionne un au hasard. Tous fonctionne sur le même principe : on vous vend de nouveaux fans / abonnés pour vos réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Google +, Instagram, Linkedin, Pinterest, Youtube, etc…).
achat-fans-4

 

Dès la page d’accueil, le ton est donné. Choisissons, l’achat de fans Facebook français.
achat-fans-5

 

On retrouve ici la possibilité d’acheter différents types de service autour de Facebook. On peut augmenter artificiellement le nombre de likes sur une de nos publications, le nombre de partages, participants à des jeux concours, etc…

Pourquoi vouloir juste augmenter le nombre de likes et partages de vos publications ?

Facebook tient compte de l’interaction de ses utilisateurs sur les publications des pages d’entreprise afin de voir si elle sont plus ou moins intéressantes.

Si une page FB a peu d’interaction sur ses publications, elle verra la visibilité de ses autres publications baisser, même pour ses abonnés.

 

 

En cliquant sur « Acheter des fans Facebook français », on arrive sur une fiche produit classique où on vous propose de choisir une quantité de fans. Bien entendu, plus vous achetez de fans, plus le prix/fan est intéressant.

 

Vous avez sorti la carte bleue, vous avez acheté 100 fans. Que se passe t-il ensuite ?

 

On vous demandera de donner l’URL ou le nom de votre page Facebook (le principe reste plus ou moins le même avec les autres réseaux sociaux).

Au bout de 24h/48h, vous allez recevoir plein de notifications FB. Ce sont vos nouveaux « fans » qui arrivent presque tous en même temps.

 

achat-fans-1

J’ai fait ce test mi-novembre 2015.

Sur la gauche du graphique, vous pouvez observer une forte augmentation du nombre de likes pour la page.

Tous ces nouveaux fans sont arrivés d’un coup.

On constate ensuite à la date du 10 novembre, une chute, beaucoup de ses « fans » se sont désabonnés pour ensuite revenir. Je ne sais pas ce qui s’est passé.

 

achat-fans-2

Cet autre graphique qui ne montre que les nouveaux « j’aime » montre bien la hausse brutale. Pas très naturelle …

 

Une conclusion après l’achat de fans

Depuis novembre 2015 et mon achat, j’ai toujours le même nombre de fans à ma page. Ceux achetés ne sont pas partis.

Ils n’ont jamais liké ou commenté une de mes publications.

En conclusion : Acheter des fans ne sert juste qu’à gonfler votre compteur et vous donner une certaine crédibilité.

 

Les avantages : 

  • Rapide

 

Les inconvénients : 

  • Peut être coûteux
  • Augmentation soudaine, non naturelle

2) L’échange de likes

 

Solution beaucoup moins onéreuse (car gratuite !) mais plus chronophage, l’échange de likes fonctionne de la façon suivante.

Vous vous rendez sur des sites proposant ce procédé. ex: http://likebaguette.com/

Vous créez un profil, connecté à votre compte Facebook (je vous conseille d’en créer un nouveau dédié à cela) et vous likez ensuite les pages Facebook que le site vous propose. Cela augmentera votre compteur de likes, likes que vous pourrez redistribuer à vos différentes pages Facebook.

L’opération prend 5 minutes par jour et vous permet de gagner une quinzaine de likes par jour.

 

Les avantages : 

  • Gratuité
  • Augmentation de la base « Fans » progressive

 

Les inconvénients : 

  • Chronophage et répétitif

 

Conclusion

 

Les deux moyens d’acquisition de fans cités ci-dessus ne doivent en aucun cas être une stratégie sur les réseaux sociaux.

Le seul but de la manoeuvre est de rendre plus crédible votre page Facebook, votre compte Twitter ou Instagram en « gonflant » au départ le nombre de vos abonnés, dans le but d’en attirer d’autres, réels et qui s’engageront en likant, commentant et partageant vos publications sur les réseaux sociaux.

N’oubliez pas, seul du contenu intéressant pourra attirer et engager vos abonnés et futurs abonnés. Seulement ainsi vous créerez une communauté autour de votre entreprise, votre marque.